9 janvier 2017

Soupe Bangkok


Quand j'ai vu passer cette belle recette de soupe Bangkok chez Mathieu , je l'ai montrée à l'homme de la maison (parce que c'est lui qui cuisine ce genre de soupe!) . J'étais certaine qu'il allait la faire. Il a bien fait car cette soupe est une explosion de saveurs en bouche ! Nous l'avons servie comme plat principal.

Note: À défaut d'avoir de la pâte de cari rouge sous la main, nous avons mis de la verte voilà pourquoi la couleur est différente. J'imagine aussi que le goût devait être un peu plus épicé que la recette originale étant donné que la pâte de cari verte est la plus forte des 3. On pourrait donc en mettre un peu moins !


Soupe Bangkok

Ingrédients: (4 portions en entrée)
1 cuil. à soupe d'huile végétale
1 gousse d'ail, pressée
1 oignon, haché finement
2 cuil. à soupe de pâte de cari rouge (moi, verte)
1/2 cuil. à thé de curcuma moulu
1/4 cuil. à thé de poivre de cayenne
2 cuil. à soupe de beurre d'arachide
1/2 cuil. à thé de coriandre moulue
1 cuil. à thé de sucre
1 litre de bouillon de légumes ou de poulet
1/2 tasse de lait de coco
1 barquette de champignons, tranchés
1/2 paquet de vermicelles de riz (225 g.), cuites
1 tasse de crevettes nordiques, décongelées
Laitue iceberg, hachée
Jus de lime et arachides grillées et concassées

Étapes:
Dans une casserole, chauffer l'huile et faire suer l'ail et les oignons jusqu'à ce qu'ils soient translucides (ne pas griller).

Ajouter la pâte de cari, le curcuma, le cayenne, le beurre d'arachide et la coriandre moulue, puis bien mélanger. Laisser cuire 1-2 minutes en brassant continuellement.

Ajouter le sucre, le bouillon, le lait de coco et les champignons. Porter à ébullition, puis réduire le feu à moyen et laisser mijoter 15-20 minutes en brassant à l'occasion.

Dans quatre bols, répartir les vermicelles de riz, les crevettes, et la laitue hachée. Verser le bouillon très chaud dans les bols, puis servir. Arroser le tout d'un filet de jus de lime et parsemer d'arachides grillées et concassées, si désiré.

Source: À porc égal 
imprimer la recette

30 décembre 2016

Maki aux pépites de saumon et basilic de Geneviève Everell


Idée d'entrée pour 20 bouchées, cette recette de Maki aux pépites de saumon est excellente. La mayonnaise au basilic ajoute un petit punch de fraîcheur en bouche et vient contraster avec le petit goût sucré du saumon fumé à chaud à l’érable. Tellement bon !
Note: Dans la recette, il est indiqué de mélanger le saumon avec de la sauce Wafu. Par contre, quand on regarde la vidéo, cette étape n'est pas exécutée. J'ai donc décidé de ne pas en ajouter.

La recette vient de Geneviève Everell (Miss sushi à la maison).
Démonstration vidéo de la recette, clic ici.

Maki aux pépites de saumon et basilic de Geneviève Everell

Ingrédients:
2 tasses de riz à sushi cuit
2 feuilles de nori
¼ tasse (60 g) de mayonnaise
6 feuilles de basilic, hachées finement
20 pépites de saumon fumé à chaud à l’érable (moi, chez IGA, 150 g)
60 ml (¼ tasse) de sauce Wafu sésame
½ concombre, coupé en julienne
½ avocat, coupé en tranches
Note de BM: Je n'ai pas mis de sauce Wafu. Faire un peu plus de mayonnaise au basilic pour servir à part.

Étapes:
Voir vidéo pour la technique.
Dans un bol, mélanger la mayonnaise et le basilic.
Étendre 2 cuil. à thé de mayonnaise au basilic au centre des feuilles de nori, sur le riz.
Dans un bol, émietter les pépites de saumon fumé et mélanger avec la sauce Wafu.
Déposer le mélange de pépites au centre des feuilles de nori, sur la mayonnaise.
Dans le haut du mélange, mettre le concombre et dans le bas les tranches d’avocat.
Rouler et couper.
Garnir les makis du reste de mayonnaise au basilic.

Source: IGA